[Journée d’étude] Entre privé et public: les Européens et le pouvoir politique (XIXe – XXe siècles)

Journées d’études:17 et 18 mai 2010

17 mai 2010

9h. Accueil

9h30. Introduction: Natalie Petiteau, Frédéric Monier, Université d’Avignon-Centre N. Elias

1ère partie. Corruption et faveurs politiques: pratiques privées et débats publics.

10h. Jens Ivo Engels, Université de Darmstadt, « Corruption et modernité au XIXe siècle »

10h30. Olivier Dard, Université de Metz, CRULH, « Corruption et milieux économiques dans la France de l’entre-deux-guerres »

11h. Discussion.

12h. Robert Bernsee, Université de Darmstadt,  « The relevance of ‘corruption’ in Germany around 1800: the bavarian reforms under minister Montgelas »

14h. Annika Klein, Université de Francfort/Universita di Bologna, « Crisis and corruption in the discourse of the Weimar Republic »

15h. Discussion

16h. Ateliers de travail:

Atelier 1: projet ANR-DFG « Corruption et faveur politiques »

Julie Bour, Université de Metz, CRULH,

Christophe Portalez, Université d’Avignon, centre N. Elias

Atelier 2:  pré projet ANR « La politisation dans l’Europe napoléonienne »

Stéphane Soupiron, Université d’Avignon

Laure Estellon, Université d’Avignon

18 mai 2010

2e partie. La politisation des anonymes dans l’Europe napoléonienne

9h. Alan Forrest, Université d’York, « La presse anglaise et la concurrence des modèles politiques »

9h30. Emilio La Parra Lopez, Rafael Fernández Sirvent, Vicente León, Université d’Alicante, « Les pamphlets dans la guerre d’Espagne : discours des humbles ou discours vers les humbles ? »

10h. Discussion

10h30. Marie-Pierre Rey, Université de Paris I, « Les Russes en correspondances dans la campagne de 1812 »

11h. Pause

11h30. Jean-Pierre Jessenne, Université de Lille III, « Individu, paysan, citoyen : le politique dans les écrits villageois (vers 1780-vers 1850) »

12h. Discussion. Conclusion.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.