POC/K

Ce carnet donne toutes les actualités d’un groupe de recherche international sur l’histoire de la corruption politique.

Ces recherches ont commencé en mars 2011, avec un premier programme, franco-allemand, sur « politique et corruption : pratiques de la faveur et débats publics aux XIXe et XXe siècles/Politische Korruption: Praktiken der Begünstigung und öffentliche Debatten in Deutschland und Frankreich (19. – 20. Jahrhundert)“. Ce programme (POC/K 1) soutenu par l’agence nationale de la recherche (ANR) et son homologue allemande la Deutsche Forschungsgemeinschaft (DFG), s’est achevé en août 2014. On trouvera dans ces pages les objectifs, les appels à projets et une présentation des publications issues de ce premier programme.

Depuis septembre 2014, un deuxième programme franco-allemand a débuté sur ces thématiques : « Politique et corruption, argent immoral et influence politique en Allemagne et en France aux XIXe et XXe siècles ». Ce carnet donne une présentation des objectifs mais aussi des actualités de ce deuxième projet, soutenu par l’ANR et la DFG : POC/K 2, qui doit s’achever en septembre 2017. Du côté allemand, on lira la présentation sur le site Korruptionsforschung à l’université technique de Darmstadt.

On trouvera de plus sur ce carnet une présentation et les actualités d’un autre programme de recherche bilatéral sur l’histoire de la corruption politique. Franco-roumain, ce programme (CorPo) est coordonné au précédent. Il a commencé en janvier 2015 avec le soutien de l’agence roumaine de la recherche et du ministère de l’Enseignement supérieur (programme Brâncusi : partenariat H. Curien), et doit s’achever en décembre 2016.

 Cet espace se veut aussi un lieu d’échange et d’information, ouvert à la communauté scientifique, sur les publications et les recherches touchant ces questions.

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.