Les chercheurs

Le programme franco-allemand POCK1 (2011-2014)

Il a associé onze chercheurs de quatre universités différentes. A côté des deux coordinateurs, Jens Ivo Engels, à l’université technique de Darmstadt et Frédéric Monier, au centre Norbert Elias (UMR 8562 équipe HEMOC) à l’université d’Avignon, Olivier Dard (université de Metz puis université Paris-Sorbonne, SIRICE UMR 8138) et Andreas Fahrmeir (université Goethe de Francfort) ont assuré la direction scientifique de l’ensemble.

Des enquêtes de terrain ont été réalisées par plusieurs étudiants doctorants : Julie Bour (université de Metz), Annika Klein (université de Francfort et université de Bologne), Anna Rothfuss (université technique de Darmstadt), Robert Bernsee (université technique de Darmstadt), Volker Kohler (université technique de Darmstadt) et Christophe Portalez (université d’Avignon).

 Le programme franco-allemand POCK2 (depuis 2014)

Il associe 12 chercheurs de cinq universités différentes. Les deux coordinateurs sont les mêmes : Jens Ivo Engels et Frédéric Monier. L’animation scientifique est assurée en outre par Olivier Dard et Andreas Fahrmeir, ainsi que par Cesare Mattina (Maître de conférences en sociologie à Aix-Marseille Université et chercheur au LAMES UMR 6127). Des enquêtes de terrain sont réalisées par plusieurs jeunes collègues : post-doctorants (Julie Bour, université Paris-Sorbonne ; Nicolas Maisetti, université d’Avignon), doctorants (Andrea Perthen, université technique de Darmstadt ; Ralf König, université technique de Darmstadt ; Daniel Kück, université Goethe Francfort ; Benjamin Gérôme, université Paris-Sorbonne), ou en master (Marco Bar, université d’Avignon).

L’équipe roumaine associée dans le programme CorPo (programme Brâncusi janvier 2015-décembre 2016)

Elle est coordonnée par Silvia Marton (Maîtresse de conférences à l’université de Bucarest et alumna du new Europe College). Elle comprend aussi Constanta Vintilà-Ghitulescu (chercheuse principale, Institut d’histoire N. Iorga de l’Académie roumaine) et Alexandra Ionascu (Maîtresse de conférences Dr., faculté de sciences politiques, Univ. de Bucarest). Les enquêtes sont menées avec deux étudiants doctorants : Andrei Dan-Sorescu et Bogdan Mateescu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *